Aspects juridiques Quelques mots sur l’adoption Dons d’ovocytes
Questions/Réponses Lexique Adresses utiles

DEMANDER L’AVIS D’UN EXPERT

 

INSÉMINATION ARTIFICIELLE

 
  • I.A.C. avec sperme du conjoint
  • I.A.D. avec sperme de donneur

  • L'insémination est généralement précédée d'une stiumation de la croissance folliculaire, en vue d'obtenir des follicules matures.
    Un monitorage de l'ovulation échographique et hormonal (oestradiol, LH) est donc nécessaire pour éviter le risque de grossesses multiples.
    Le nombre de cycles d'insémination peut varier de trois à six selon l'âge de la patiente et la qualité du spermogramme.
    C'est l'introduction à l'aide d'un cathéter d'une certaine quantité de spermatozoïdes au niveau de l'orifice externe du col de l'utérus ou plus souvent directement dans la cavité utérine (Insémination intra-utérine : I.I.U). La préparation du sperme est préalablement réalisée au laboratoire.
       
     

    La fécondation in vitro et transfert d'embryon (FIVETE)

    Son but est de permettre la rencontre des gamètes (cellule reproductrice mâle ou femelle) hors du corps de la femme, en éprouvette. Cette étape est réalisée au laboratoire, dans un milieu de culture approprié où les ovocytes de la femme et les spermatozoïdes de l'homme entrent en contact spontanément. La fécondation est visible après 24 heures (formation des pro noyaux masculin et féminin), et la division cellulaire (2 à 4 cellules) survient après deux jours.

    Afin de réaliser la fécondation (FIV) au laboratoire, les actes cliniques préalables sont la stimulation ovarienne et le recueil d'ovocytes par ponction ; à l'issue de la FIV le médecin clinicien réalise le transfert dans l'utérus.
    Le transfert d'embryon consiste à introduire, après 2 ou 3 jours en culture, des embryons dans l'utérus. Ils sont placés dans une micro-goutte de liquide et injectés à l'aide d'un cathéter par le col utérin. Dans les cas où les embryons sont trop nombreux pour être tous transférés dans l'utérus, certains d'entre eux peuvent être conservés par congélation.

    La fécondation assistée par micro-injection (ICSI : intra cytoplasmic sperm injection) est une technique de FIV modifiée.

    Lorsque le nombre de spermatozoïdes est trop faible, ou leur mobilité très diminuée, les phénomènes de la fécondation ne peuvent survenir naturellement.
    Une technique mise au point récemment (1992) consiste à injecter avec une micro-aiguille un spermatozoïde dans chaque ovocyte.
    Cliquer sur l'image pour obtenir un agrandissement

    Cette opération est faite au laboratoire sous contrôle du microscope en raison de la très petite taille des cellules. Les interventions qui précèdent (stimulation ovarienne, ponction d'ovocytes) et celles qui suivent la fécondation (transfert d'embryons) se déroulent comme dans une FIVETE.

     

      D'autres techniques dérivées de la FIV ont été développées mais leur intérêt n'a pas été clairement démontré.
    Elles concernent :
    1/ Le transfert dans la trompe sous coelioscopie :
  • GIFT : transfert des gamètes non fécondés
  • ZIFT : transfert des embryons
  • 2/ La modalité de culture :
  • COCULTURE : prolongation jusqu'à 5 jours de la culture des embryons sur un tapis cellulaire
  • ÉCLOSION ASSISTÉE : fragilisation de la membrane (zone pellucide) pour faciliter la sortie ultérieure de l'embryon et son implantation.
  •  
    Accueil
    Imprimer
    Haut de page
    Contact
    Mentions légales